Bonsoir visiteur

Du belvédère de Chalezeule au Fort de Bregille – Besançon et ses merveilles
Icône cartographie

I] Un départ plutôt sympa : Le belvédère de Chalezeule

Depuis que nous avons déménagé sur la commune de Chalezeule, nous ne marchons plus dans la forêt de Chailluz mais dans sa concurrente directe, la forêt de Brégille. A quelques pas de chez nous se trouve le belvédère de Chalezeule. En y venant à pied, depuis le Bus 5 (arrêt Brême) ou en voiture (petit parking), vous y trouverez un magnifique point de vue sur la rivière Doubs mais aussi sur la ruine du château de Montfaucon et le sommet de Montfaucon. Une belle balade familiale qui permet d'observer besançon et ses environs sous un regard enchanteur. Ce jour là, nous avons profité d'un soleil bien présent pour faire notre première balade (diffusé ici) à pied avec Chloé, notre petite de 9 mois portée dans un sac Vaude Jolly Confort I.

 Belvédère de Chalezeule : Vue sur Montfaucon et le château du même nom

 Belvédère de Chalezeule : Vue sur Montfaucon et le château du même nom

II] Un voyage dans une forêt enchanteresse

Balade à pied en forêt avec sac à dos porte bébé vaude Passage sous un arbre dans la forêt de brégille avec porte bébé vaudeDe là, on trouve un petit sentier montant (derrière la poubelle verte) qui nous fait rentrer dans la forêt de feuillus. Une multitude de chemins se trouve dans cette forêt mais peu de risque de se perdre tant que vous restez sur la crête. Prenez donc un GPS et/ou la carte de randonnée du secteur pour vous orienter plus facilement.

En prenant à gauche au premier croisement on arrive quelques pas plus loin à un nouveau croisement que l'on peut prendre à droite ou à gauche. Celui de gauche est un peu moins cassant (moins de roches) et est plus bucolique.

On se retrouve assez rapidement dans une forêt dense de buis avec de la mousse partout. Très joli forêt que l'on appréciera encore d'avantage lors d'une journée chaude et ensoleillée. Si l'option gauche est choisie, au prochain croisement, il vous faudra prendre à droite (retour plus tard par celui de gauche).

Si l'option droite a été  choisie, au prochain croisement il faudra prendre à gauche et passer la barrière pour monter assez rudement. Plus loin, en continuant à monter, on finit par trouver un chemin élargi à plat allant tout droit.

En prenant cette grande ligne droite où bon nombre de coureurs aiment venir se défouler ici le week-end. En continuant sur cette grande

allée, on en profite pour laisser courir ses pensées tout en se reposant de la petite montée précédente. Bientôt, on passe une barrière et on file tout droit en suivant la route pour trouver non loin un chemin allant à droite en rentrant en forêt. Un panneau Fort de Brégille devrait vous inciter à y aller.

 

III] Le fort de Brégille : un panorama unique de la Citadelle Vauban et de Besançon

Le chemin forestier descend tranquillement et nous emmène sur une petite route que l'on remontera (à gauche donc). Encore quelques efforts et bientôt, un panorama s'ouvre à notre droite : la ville de Besançon et sa si belle boucle. Plus loin, des bancs idéalement placés face à la citadelle permettent de se reposer et pourquoi pas de manger son pique nique. D'ici, la vue est splendide, on y voit cette fameuse citadelle, classée UNESCO mais aussi la boucle du Doubs et l'ensemble de la ville. En face de nous, on distingue également le Fort Chaudanne puis la colline de Rosemont et enfin la colline de Planoise. Une enfilade de monts et de forts que nous avions pratiqués à VTT il y a quelques temps déjà. Le fort de Brégille situé à 446 mètres d'altitude fait aujourd'hui office de chenil pour la SPA et la ville de Besançon. Cet ancien fort militaire construit entre 1820 et 1832 permettait la protection de la ville et de la citadelle.

Les fortifications du fort de Brégille

Les fortifications du fort de Brégille

Belvédère sur la citadelle et colines bisontines depuis le fort de Brégille

 Belvédère sur la citadelle et colines bisontines depuis le fort de Brégille

IV] Du « Grand désert » Bisontin à la Grotte du Renard

Pierrier derrière le fort de Brégille ( Besançon)Une fois la contemplation terminée, il suffit de continuer son chemin en passant le long du fort (au fond de la route). Un petit chemin longe les hauts murs. Un peu plus loin, un panneau invite d'ailleurs à faire un tour dans les douves, remarquable. Mais notre chemin à nous tourne à droite (forte petite montée, attention) et se retrouve plein sud le long de la crête et dans les pierriers.

Doucement mais sûrement, on remonte ainsi au dessus des premières fortifications tout en observant la très belle vue sur le village de Morre, Chapelle-des-Buis et ses environs. En haut, après avoir passé quelques marches en bois, on se retrouve dans un grand espace peu boisé, nous voilà dans ce que les Bisontins nomment le « Grand Désert ».

C'est un paysage tout à fait étonnant. Un plateau perché au sommet de la forêt de Brégille. Il faut le traverser en longeant à droite pour ensuite couper une petite route et trouver en face un chemin rentrant dans la forêt (barrière anti véhicules). Sous la fraîcheur des arbres, nous continuons notre balade sur un

chemin assez large où l'on oublie un chemin à droite redescendant sur Besançon. En continuant, on longe le parcours santé de Brégille où l'on peut s'adonner à des sauts, des tractions et bien d'autres exercices physiques. Bientôt, nous recroisons un large chemin que nous prenons à droite afin de redescendre en direction de notre départ.

Quelques dizaines de mètres plus loin, un poteau directionnel attire notre attention. Malheureusement à cette date, la direction de la Grotte du Renard a disparu.

 

Le Grand désert Bisontin

Le grand désert bisontin

Il faut donc aller à droite puis trouver très rapidement un petit chemin à gauche longeant la crête. A peine 20 à 30 mètres plus loin, une petite sente descend à droite dans la pente (attention). Cet aller-retour permet d'aller contempler une magnifique grotte plutôt profonde que l'on pourra un peu explorer avec une frontale (attention).Demi tour donc et en rejoignant le chemin en haut, prendre à droite pour longer la crête. Le chemin très ravissant et très naturel permet de se remémorer cette belle balade. Attention tout de même car parfois, la sente longe des petites falaises boisées.

Devant la grotte du Renard dans la forêt de Brégille

Devant la grotte du Renard dans la forêt de Brégille

Plus loin, en continuant tout droit au croisement puis encore une fois tout droit, on arrive sous peu au belvédère de Chalezeule, fin de cette belle boucle Bisontine !

 

V] Conclusion

Quelle belle balade que cette boucle à travers la forêt de Brégille et de Chalezeule. Plusieurs belvédères, sur le Doubs, le panorama fantastique de la citadelle et de Besançon et les villages voisins. Le fort de Brégille bien-sûr mais aussi cette belle forêt naturelle et préservée. La grotte du Renard vient à la fin comme une cerise sur le gâteau et réveillera en vous ce côté aventurier et explorateur que toute âme d'enfant possède. Une belle sortie à partager, à faire et à refaire tant le coin est beau et calme. Nous aimons ce parcours et sommes heureux de l'avoir fait avec Chloé sur nos épaules. Elle semble s'être émerveillée tout comme nous. On recommande fortement !

Vue fantastique sur la citadelle de Besançon : quelle belle ville verte !

Vue fantastique sur la citadelle de Besançon : quelle belle ville verte !

 

 



Posté le 30/08/2015 à 17h03 par Loic
M.à.j le 27/09/2016 à 11h13

Commenter l'article !

Voir les commentaires (2)

Remonter ! ~ Me contacter ? ~ Réseaux sociaux ~ Twitter ~ FB ~ G+ ~ 540394 visites uniques ~ Licence CC-BY-NC-ND
~ Partenaires ~ monrechaud ~ cyclo-randonnee ~ Sites de Loïc ~ toit-plat-bisontin ~ Pro ~ sigogne.org ~ Mon CV ~ sitdi-france.fr