Bonsoir visiteur

Balade VTT dans le pays Dignois
Icône cartographie

Seconde sortie VTT de notre semaine de vacances et cette fois-ci, nous avons visé un peu plus long que la précédente balade. Le circuit 19 FFC VTT retient notre attention car il est annoncé roulant et varié au niveau des paysages. Ainsi, en ce lundi 10 juin, le réveil sonne à 7 heures. Comme souvent, le ciel est d'un bleu idyllique. Nous partons tôt pour deux raisons. La première concerne la fraîcheur et ce matin on est servit avec un 4 degrés ! La seconde, pour éviter de rentrer trop tard et de se retrouver sous un orage. Le départ est fixé vers Tartonne, un petit hameau mais pour y arriver, nous rencontrons en voiture un brouillard dense ce qui nous décide presque à faire demi-tour pour pratiquer un autre circuit (le mont chalvet).

Petite chapelle au départ de la sortie

Petite chapelle au départ de la sortie

Finalement, le brouillard s'efface laissant place à notre ouf de soulagement. Il est 8H30, et nous sommes garés près d'un gîte d'étape. Nous montons la roue avant, allumons le GPS et prenons la direction du balisage VTT N° 19. Le début est calme et nous emmène sur un large sentier remontant le cours d'eau local. Plus loin, la vue est déjà superbe sur le sommet de la Sappée (1701m). Bientôt, nous passons un gué puis une second. Nous rigolons mais n'en menons pas large car il fait froid ce matin et se mouiller ne serait pas une bonne idée. Plus loin, de nouveau deux gués à traverser. Les cours d'eau ont bien gonflés avec les pluies orageuses des dernières journées. Puis la montée se précise sur un chemin délicieux. Ce dernier nous fera grimper doucement mais sûrement sur la D219, une petite route goudronnée charmante que nous ne quitterons plus jusqu'au col du Défens.

Montagnes et neige sur les sommets

Montagnes et neige sur les sommets

Mais avant d'y arriver, il est nécessaire de pédaler un bon moment sous le soleil et avec une vue de plus en plus grandiose. Pas de circulation, de belles vues et un pourcentage pas trop agressif nous permet d'apprécier cette montée. Bientôt, nous serons au col et les 1230 mètres du panneau nous font apprécier notre ascension. De là, le chemin part en forêt pour une grimpette à plus de 1300 mètres mais pour alléger un peu le parcours, nous décidons de couper par la route en descendant le col. La gravité aidant, nous roulons follement en direction du village de Lambruise où nous retrouvons notre tracé. Aussitôt descendu, la remontée nous tend les bras avec à la clé quelques petits moments de stress car les moutons ont effectués leurs transhumances et se trouvent en montagne.

Passage du col de Défens

Passage du col de Défens

Descente du col du Défens

Descente du col du Défens

Ainsi, nous croisons un premier troupeau où un chien de garde vient nous voir, nous descendons de vélo et vient voir Flo qui n'apprécie guère. Plus loin, un autre troupeau et cette fois-ci, nous sommes la cible d'un patou qui aboie à notre passage et fait peur à son troupeau. Même méthode, nous descendons du VTT et analysons ce que le patou décide. Il nous fixe d'un air agressif mais ne sortira pas du parc. Après avoir poussé le vélo pour ne pas effaroucher monsieur le chien, nous repartons droit dans la pente qui se fait de plus en plus dure. Heureusement, il est bientôt question du moment tant attendu, la descente ! Et elle est copieuse car nous allons passer de 1300 mètres à 800, ce qui laisse 500 mètres de plaisir et de pilotage. Au début, la pente est plutôt calme mais soudain, la piste plonge en longeant un torrent. Sous un paysage superbe, je frôle plusieurs fois les 50 km/h mais fini par freiner de peur de perdre le contrôle. Nous passons ensuite deux nouveau gués qui sont plus profond que les premiers.

 

Panorama sur le sommet de la Sappée

Panorama sur le sommet de la Sappée

Flo finie les pieds trempés. Heureusement, nous avons bien avancé et les 20 kilomètres s'affichent sur le compteur. Nous continuons et traversons une petite route avant de rejoindre un champ où nous perdons la trace et finissons dans l'herbe haute. Nous coupons à travers champ, (c'est le cas de le dire) et retrouvons la route qui nous remontera jusqu'à notre point de départ tout en douceur mais en grimpant quand même !

Conclusion

Une bien belle sortie VTT de 30 kilomètres environ qui se veut être un savant cocktail de tout ce que l'on peut voir dans le secteur. Du hameau isolé, aux paysages typiques du secteur (terres noires, falaises, pierrier...) en passant par l'élevage de mouton et ses patous, le vététiste n'ayant pas peur des montées trouvera son bonheur dans ce secteur Dignois. Nous avons réellement pris plaisir à faire cette boucle qui montre tout le potentiel touristique du lieu. On recommande donc ce parcours roulant sans difficultés techniques qui demande un peu d'attention tout de même dans la descente finale où on a tôt fait de s'enflammer et perdre le contrôle de son VTT !



Posté le 17/06/2013 à 18h24 par Loic
M.à.j le 21/06/2013 à 18h35

Commenter l'article !

Remonter ! ~ Me contacter ? ~ Réseaux sociaux ~ Twitter ~ FB ~ G+ ~ 540394 visites uniques ~ Licence CC-BY-NC-ND
~ Partenaires ~ monrechaud ~ cyclo-randonnee ~ Sites de Loïc ~ toit-plat-bisontin ~ Pro ~ sigogne.org ~ Mon CV ~ sitdi-france.fr