Bonsoir visiteur

Accueil => Catégories des Tests => VTT/vélo => Visualisation
Les chaussures...c'est pas...heu...c'est automatique!

Ça y est, j'ai fait le grand saut, depuis le temps que je me balade avec des pédales mixtes de décathlon, l'heure du test à sonné ! J'utilise des pédales automatiques sur mon rockrider 8.1

 

I] Pédales automatiques, pour ou contre ?

Pédale mixte (auto et normale) de décathlon

Certains disent que c'est difficile de se mettre aux chaussures automatiques, dur et dangereux. Mais qui a dit qu'il fallait les écouter ! Bon, il est vrai que comme beaucoup, il y à cette appréhension de ne pas retirer les chaussures à temps et de tomber lamentablement en s'arrêtant (sous les rires de ses collègues). Rigolant

Il faut se dire que ceci arrive à tous le monde et qui n'a pas tombé en apprenant à faire du vélo ? Un temps d'adaptation est forcément nécessaire. Personnellement, je me sent maintenant bien plus en sécurité grâce à des chaussures automatiques qu'avec des cales pieds ou avec seulement des pédales. Le geste pour "s'évader" des pédales auto me parait bien plus naturel et rapide que ces fameux cales pieds... Enfin, comme on dit les goûts et les couleurs...

Tient en parlant de couleurs, ces chaussures sont de la marque Scott (qui fait d'ailleurs de très beaux vtt) et noir ! Nom de code : Scott Trail black. Pour moi pas question de porter ces chaussures automatiques toutes rigides faites pour la performance car parfois (qui a dit souvent !) il m'arrive de pousser quand le terrain devient impraticable.

La démarche du canard avec ces chaussures très rigides ne m'attirant pas, j'ai choisi celles-ci assez souples mais assez ferme tout de même (semi-rigide) ! On y marche très facilement avec et l'avant renforcé en cas de choc lors de la marche. Mais sans plus attendre, les voici les voilà en exclusivité : mes premières chaussures automatiques !

Chaussures automatiques pour VTT

 II] Montage et réglage des cales

Premier problème, n'y connaissant rien, je pensais qu'il y avait les attaches avec les chaussures. Erreur fatale, les attaches seraient d'après le vendeur livrées avec les pédales automatiques. Je n'ai pas souvenir d'avoir eu des attaches avec les pédales mixtes de décathlon. Mais par chance, mon rockrider était livré avec les pédales automatiques et des attaches...qui se révèleront pile poil les bonnes. Second problème, le montage des cales.

Après quelques temps de réflexion je fini par réussir à comprendre comment cela se monte! Qui à dit boulet ? D'ailleurs je vous invite à venir lire l'article expliquant le montage et le réglage des cales pieds.

Au final :  Pas peu fier de mon montage, je décide de m'entrainer en m'accrochant à une grille et tester l'accrochage décrochage...histoire de ne pas me vautrer de suite... Je règle aussi la dureté de l'accrochage/décrochage de façon assez souple (il y a une vis sur le côté pour les pédales mixtes et deux pour les auto).

En dévissant, ce sera plus simple de décrocher en sortant le talon vers l'extérieur. Plus tard, vous pourrez durcir pour avoir encore une meilleure accroche! L'entrainement paie car quelques minutes après, je me lancerais vers une petite montagne pour voir ce que cela vaut ! Directement, on peut sentir que la force de pédalage n'est pas le même. La vendeuse me parlait de 30% de performances en plus. Je ne serai pas aussi formel mais il est clair qu'on y gagne. La rigidité de la semelle couplé au faite que vous pouvez tirer sur la pédale permet ce gain de stabilité et de performance. C'est aussi un gros avantage lorsque vous voulez relancer le vélo. Autre avantage, cela permet de passer ou vous ne pourriez pas passer sans car en tirant sur les pédales au moment ou ça devient limite, limite et bien on passe...ou pas et là le reflex de décrocher doit intervenir !

 

Montage de la cale réussi sur des chaussures automatiques pour VTT

Le gros atout pour moi c'est dévoilé lors de la grosse descente bien cassante. Finit les pieds qui bougent ou pire, ripes lors de grosses bosses. Il y a réellement un gain dans la sécurité et dans le repos des jambes en descentes. En gros, on va encore plus vite mais c'est d'après moi bien plus sécurisant ! Sourire

 

Petite vue avant la descente 

VTT et vue Jurassienne

III] Conclusion

Ces chaussures m'ont coûtés 80 euros et paraissent être de bonnes factures, prêtent à avaler des centaines de kilomètres (mes jambes et mes fesses moins...). Je suis content de cet achat qui à été effectué dans un magasin local. Je reviendrai vers vous lorsque j'aurai parcouru bien plus de kilomètres avec ces chaussures. En conclusion, je pense que lorsque l'on à essayé on ne peut plus retourner en arrière tellement les avantages surpassent les inconvénients. C'est un coût non négligeable, certes mais qui vous permettra d'aller un peu plus loin dans la découverte du VTT.

En tout cas, le moins que l'on puisse dire c'est que ces chaussures...c'est peut être pas forcément automatique mais, c'est le pied ! Clin d'œil

EDIT : Mes chaussures après moultes sorties commencaient à fatiguer et notre partenaire Vaude nous à mis à dispsotion les Ridges AM que j'ai pu tester durant notre Grande Traversée du Jura à VTT !

 

Bonnes balades !



Posté le 05/08/2009 à 22h46 par Loic
M.à.j le 23/06/2012 à 20h34

Commenter l'article !

Remonter ! ~ Me contacter ? ~ Réseaux sociaux ~ Twitter ~ FB ~ G+ ~ 530534 visites uniques ~ Licence CC-BY-NC-ND
~ Partenaires ~ monrechaud ~ cyclo-randonnee ~ Sites de Loïc ~ toit-plat-bisontin ~ Pro ~ sigogne.org ~ Mon CV ~ sitdi-france.fr